Passer au contenu principal

Gouvernance

Le CReSP bénéficie d’une gouvernance collaborative, avec des rattachements à deux institutions : 1) l’Université de Montréal (UdeM) et 2) le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (CCSMTL). De manière plus spécifique, la gouvernance du CReSP est assurée par le Conseil de direction, coprésidé par le doyen de l’ÉSPUM (répondant universitaire du CReSP) et la présidente-directrice générale du CCSMTL. Le Conseil de direction comprend des représentants de l’UdeM, du CCSMTL, des chercheurs et étudiants, des partenaires importants du CReSP (DRSP, INESSS, INSPQ et ASPC) et de la société civile. Dans sa forme actuelle, le Conseil de direction est imputable auprès du Conseil de faculté de l’ÉSPUM, représentant l’UdeM, et du Conseil d’administration du CCSMTL. 

Le CReSP développe des partenariats avec toute organisation pertinente à sa mission et à la réalisation de sa programmation scientifique. La gouvernance collaborative du CReSP reflète la nature multidisciplinaire et plurifacultaire de ses membres et favorise l’implication d’utilisateurs de connaissances dans toutes ses instances de gouvernance. Le CReSP regroupe dès lors des utilisateurs de connaissances et experts de haut niveau issus de la DRSP, de l’INESSS, l’INSPQ et de l’ASPC.

Première rencontre du Conseil de direction du CReSP, 12 mars 2020​​​​​​
Signature des statuts par Monsieur Pierre Fournier, Doyen de l’École de santé publique de l’Université de Montréal et Madame Sonia Bélanger, PDG du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal. Madame Louise Potvin, Directrice scientifique du CReSP a témoigné ce moment fondateur du Centre. ​​

La structure de gouvernance du CReSP se compose d’un Conseil de direction, d’une Assemblée des membres, d’un Comité de gestion, d’un Comité scientifique, d’un Comité consultatif international et d’une Direction scientifique. 

L’organigramme du CReSP reflète ici l’intention de maximiser les synergies recherche/pratique par une gouvernance collaborative.

organigramme cresp

Le Comité consultatif international

Le Comité consultatif international est composé de 5 membres qui sont des chercheurs réputés dans le domaine de la santé publique et qui sont, ou ont été, responsables de structures de recherche pertinentes, et dont au moins un vient de l’extérieur du Canada. Le comité conseille la Direction scientifique et le Conseil de direction du CReSP dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de sa programmation scientifique. Il reçoit et discute les rapports d’activité du CReSP; contribue à l’orientation de la programmation scientifique; soutien le développement de partenariats stratégiques pour le Centre; dépose ses recommandations au Conseil de direction du CReSP. 

Membres 

Hala Ghattas (Liban) 

Hala Ghattas est professeure agrégée de recherche et directrice du Center for Research on Population and Health de la Faculté des sciences de la santé de l’Université américaine de Beyrouth. Elle est titulaire d’une maîtrise en nutrition de santé publique de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et d’un doctorat de St George’s, Université de Londres. Ses travaux de recherche se concentrent sur les déterminants biologiques, sociaux et structurels de la santé et la nutrition maternelle et infantile dans les milieux défavorisés et les populations marginalisées. Ses recherches comprennent des travaux sur l’expérience de l’insécurité alimentaire, les obstacles à une alimentation appropriée des nourrissons et les obstacles à l’accès aux soins prénataux au Liban, ainsi que des enquêtes sur la sécurité alimentaire, la nutrition et l’état de santé des réfugiés. 

Lynn McIntyre (Canada) 

Lynn McIntyre est professeure émérite au Département des sciences de la santé communautaire à l’École de médecine Cumming de l’Université de Calgary. Elle est retraitée depuis 2015 mais continue de participer à la recherche et à l'avancement de la santé de la population. Elle détient à la fois un diplôme en médecine et une maîtrise en santé communautaire et épidémiologie de l'Université de Toronto. Elle est également membre du Collège royal des médecins du Canada en santé publique et médecine de prévention et membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé. Elle a été nommée à l'Ordre du Canada en 2020. Ses travaux de recherche portent sur l’équité en santé et l’insécurité alimentaire. Au cours de sa carrière, ses travaux se sont concentrés sur l’influence des politiques publiques qui réduiront l’insécurité alimentaire dans les ménages canadiens.

Sandy Tubeuf (Belgique) 

Sandy Tubeuf est professeure en économie de la santé à l'Université catholique de Louvain   depuis   septembre   2018   et professeure   invitée   à   l'Université   de   Leeds (Royaume-Uni). Elle est titulaire d'un doctorat en économie de l'École d'économie d'Aix-Marseille, en France. Ses recherches portent sur les inégalités de santé et les inégalités des chances. Elle possède une expertise dans les méthodes d'évaluation des politiques et l'analyse de données massives à l'aide de l'économétrie appliquée à la santé. Elle a publié des articles sur l'économie de la santé, la recherche appliquée en santé, la santé mondiale, l'économie du travail et l'économie de l'éducation. Elle a dirigé des évaluations économiques parallèlement à des essais cliniques, notamment dans le domaine de la santé mentale et des interventions de santé publique.

Michel Vézina (Canada) 

Michel Vézina est médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive et professeur retraité. Il a été directeur du département de santé communautaire, directeur de la santé publique de la Capitale-Nationale et occupe depuis les années 2000 un poste de médecin-conseil dans l'unité scientifique en santé au travail de l'Institut national de santé publique du Québec. Il a créé des groupes de recherche et mis   en   place   des   conditions   favorables   pour   explorer, sous   divers   angles, les problématiques de santé publique en matière de santé au travail. Ses activités de recherche se concentrent sur l’évaluation des liens entre l’organisation du travail et la santé, mesurés en termes de maladies mentales et cardiovasculaires. Ses travaux visent surtout à démontrer l’efficacité d’interventions sur l’organisation du travail pour réduire ces pathologies, de même que sur le harcèlement psychologique en milieu de travail. 

Jakob Zinsstag (Suisse) 

Jakob Zinsstag a obtenu un doctorat en médecine vétérinaire de l'Université de Berne et un doctorat en production animale tropicale de l'Institut Prince Leopold de médecine tropicale d'Anvers, en Belgique. Il est professeur d'épidémiologie à l'Université de Bâle et directeur adjoint du département d'épidémiologie et de santé publique à l’Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH). Il est diplomate du Collège Européen de Santé Publique Vétérinaire (ECVPH) et membre du conseil scientifique consultatif de l'Institut Prince Léopold de Médecine Tropicale d'Anvers. Il est membre du conseil de transdisciplinarité des Académies suisses des sciences.  Depuis 1998, il dirige un groupe de recherche au Swiss TPH sur l'interface de la santé humaine et animale avec un accent sur la santé des populations nomades et le contrôle des zoonoses dans les pays en développement sous le paradigme de « une seule santé ». 

Le Comité scientifique

  • Le Comité scientifique est le lieu d’échange d’informations, de coordination et d’opérationnalisation de la programmation scientifique du CReSP en lien avec les principaux partenaires. Il est présidé par la Directrice scientifique et ses membres comprennent les responsables d’axe, des représentants de la DRSP et de la DEUR du CCSMTL et des partenaires majeurs et des représentants étudiants. Il recommande des chercheurs et experts à intégrer au Centre pour l’atteinte de ses objectifs, mandate les sous-comités et valide leurs recommandations. Il comprend 5 sous-comités composés de chercheurs, experts et étudiants, selon les mandats : 

    • Recrutement et carrière des chercheurs; 
    • Formation et vie étudiante; 
    • Maillage recherche-pratique; 
    • Soutien aux projets structurants; 
    • Valorisation/diffusion des connaissances 

    Membres 

    Responsable : Louise Potvin, Directrice scientifique - CReSP

    • Magloire Banzadio, Agente de gestion financière
    • Malek Batal, Chercheur régulier
    • Jolianne Bolduc, Représentante des étudiants
    • Hélène Carabin, Responsable d'axe
    • Marie-Hélène Chastenay, Représentante de l’INESSS
    • Maximilien Debia, Responsable d'axe
    • Sarah Fraser, Responsable d'axe
    • Yan Kestens, Chercheur régulier
    • Paul-André Levesque, Représentant de la DRSP
    • Josiane Loiselle-Boudreau, Représentante de l’INSPQ
    • Nicholas Ogden, Représentant de l’ASPC
    • Vanessa Simic, Chef de service 

Le Conseil de direction

Le Conseil de direction a comme fonction de définir les stratégies concernant la gouvernance, la programmation scientifique et le financement du CReSP et il est responsable de sa gestion devant le Conseil de faculté de l’ESPUM et le Conseil d’administration du CCSMTL. De façon plus spécifique, il approuve le plan stratégique, les budgets et la programmation scientifique du Centre; adopte et dépose au Conseil de faculté de l’ESPUM, au Conseil des Doyens des facultés concernées et au Comité de direction du CCSMTL le rapport annuel des activités du Centre; nomme les membres du Comité consultatif international; conseille la Direction scientifique du Centre dans l’exercice de ses fonctions; fait l’évaluation du travail du Directeur scientifique; forme tout comité consultatif ou procède à toute nomination qu’il juge pertinente à l’exercice de son mandat.

Membres

Co-présidents : 

  • Sonia Bélanger, Présidente-directrice générale - CCSMTL 
  • Carl-Ardy Dubois, Doyen - ESPUM
  • Marie-Eve Blanc, Représentante des employés et agents de recheche
  • Mylène Drouin, Directrice régionale de santé publique - CCSMTL
  • Véronique Dupéré, Membre chercheuse régulière du CReSP, professeure - Faculté des arts et des sciences, UdeM
  • Annie-Kim Gilbert, Directrice de l’enseignement universitaire et de la recherche - CCSMTL
  • Karine Hébert, Membre experte régulière
  • François Lagarde, Représentant de la société civile
  • Louise Potvin, Directrice scientifique - CReSP
  • Vanessa Simic, Chef de service - CReSP
  • Audrey Smargiassi, Membre chercheuse régulière du CReSP, professeure - ESPUM
  • Luc Stafford, Conseiller spécial à la vice-rectrice à la recherche, à la découverte à la création et à l’innovation - UdeM
  • Christine Théôret, Doyenne - Faculté de médecine vétérinaire, UdeM
  • Carol-Anne Villeneuve, Représentante des étudiants et stagiaires postdoctoraux

Le Comité de gestion

Le Comité de gestion assure la bonne gestion du Centre. Il voit au suivi des subventions d’infrastructure sur les deux sites et soutient la Direction scientifique et les Comités dans l’exécution et la réalisation de leurs mandats. Plus spécifiquement, il assure la gestion des ressources humaines, matérielles et financières, ainsi que le suivi des activités du Centre; voit à la cohérence entre les activités courantes, les ressources disponibles et les objectifs stratégiques du Centre; met en œuvre les décisions du Conseil de direction et du Comité scientifique.

Membres

  • Magloire Banzadio, Responsable de site - UdeM
  • Hélène Carabin, Responsable d'axe, professeure - Faculté de médecine vétérinaire, UdeM
  • Louise Potvin, Directrice scientifique - CReSP
  • Claudie Rodrigue, Gestionnaire de la DRSP - CCSMTL
  • Vanessa Simic, Responsable de site - CCSMTL

Pour en apprendre davantage sur la gouvernance et le fonctionnement du CReSP, veuillez consulter ses statuts.